Cosmopolite mais locale, moderne mais bohémienne - Découvrez les curiosités et l'ambiance de Barcelone.

La desserte entre l'aéroport et le centre-ville est bonne grâce à la station de train implantée au Terminal 2, en plus des stations de la ligne 9 du métro barcelonais qu'accueillent les deux terminaux.

LEVEL fait partir des vols depuis le terminal 1 à l'aéroport El Prat de Barcelone avec comme destinations Buenos Aires, San Francisco, et Boston.
Réserver ton vol.

Que faire à Barcelone

Barcelone se définit par ses couleurs et ses bruits. Vous pourrez passer vos journées à admirer l’art et la culture de la ville et vos nuits à savourer la cuisine catalane et des divertissements éclectiques.

1. Profitez de l’art en extérieur

Même si Barcelone abrite de nombreux musées et galeries d’art exceptionnels, vous n’aurez pas à débourser un centime pour apprécier la créativité espagnole dans toute la ville. Des sculptures publiques saisissantes aux merveilles architecturales, vous trouverez de quoi satisfaire votre regard. Visitez le Passeig de Gràcia, entre le Conseil des Cent et Aragó, pour admirer les œuvres des meilleurs architectes « modernista » catalans, regroupées en une même rue. Puis faites-vous un nouvel ami sur la Rambla del Raval : la rue abrite un chat géant en bronze du sculpteur colombien Fernando Botero. Si vous êtes en quête de romantisme, visitez la Plaça d’Isidre Nonel, dans la Ciutat Vella. «El món neix en cada besada » (Le monde naît dans chaque baiser) de Joan Fontcuberta est une grande photomosaïque représentant un baiser géant, constitué de 4 000 petites photos, toutes prises par les habitants de la ville.

2. Chevauchez un âne en acier

Ne vous inquiétez pas : il ne s’agit pas vraiment d’un âne. Steel Donkey Bike Tours vous invite à monter sur une selle pour explorer les trésors moins connus de Barcelone. Au lieu de suivre un itinéraire défini, vous vous promenez en liberté dans la ville, avec un habitant expérimenté pour guide. Découvrez le meilleur endroit pour déguster des « patatas bravas », visitez des sites magnifiques mais obscurs, comme l’Hospital de la Santa Creu i Sant Pau, achetez des objets vintage dans le quartier de Gràcia et la Carrer dels Tallers, et faites une pause le temps d’une partie de tennis de table, à l’ombre des palmiers qui mènent à la plage de la Mar Bella.

3. Dégustez des churros originaux

Cette boutique est un peu loin du centre-ville, mais Comaxurros est l’endroit incontournable pour déguster une délicieuse pâtisserie frite. Vous y trouverez des saveurs originales comme fruit de la passion, pistache et jambon ibérique. Commandez vos churros avec un café cortado (également nommé tallat), qui est un espresso avec une touche de lait mousseux. Les cortados de Barcelone contiennent un peu plus de lait, l’idéal pour se permettre un deuxième churro…

4. Tapez du pied

Pour découvrir le meilleur flamenco de la ville, rendez-vous à Tablao Cordobés sur La Rambla. Commandez un « tinto de verano » (vin rouge mélangé à de la limonade, semblable à une sangria) et encouragez une troupe de danseurs talentueux qui tapent du pied, chantent et font claquer leurs castagnettes. Plus tard, enfilez vos chaussures de danse pour découvrir la rumba catalane. Beaucoup considèrent que cette danse, née dans la Barcelone des années 50, est le véritable rythme de la ville. Les habitants se réunissent une fois par semaine dans la Sala Apolo pour se déhancher en musique. N’ayez pas peur de les rejoindre.

5. Découvrez les plus belles vues

Pour profiter de la plus belle vue sur la ville, visitez le Parc del Turó de la Peira. Une spirale de chemins circulaires serpentent jusqu’au sommet, récompensant les visiteurs avec une vue à 360 degrés sur les quartiers nord-ouest de Barcelone. Vous y trouverez des terrains de pétanque, de tennis de table, de basketball, de volleyball et de football (pour ceux qui ont envie de bouger), ainsi que de nombreux coins à pique-nique (pour les autres). Pour découvrir la ville sous un autre angle, rendez-vous aux Bunkers del Carmel sur la colline de Turó de la Rovira. Conçus pour servir de fortifications anti-aériennes en 1938, pendant la guerre civile espagnole, les bunkers ont été rénovés en 2000.