Santiago n’attend que d’être découvert et exploré. La métropole chilienne est riche en histoire. Venez écrire la vôtre dans cette ville fantastique.

La culture, les images, les parfums et l’ambiance de Santiago vous enchanteront et vous donneront envie d’y revenir ! Entourée par les Andes, vous ne vous lasserez jamais du style et du charme de cette ville.

Alors qu’attendez-vous ? Consultez les derniers vols directs pour Santiago au départ de Barcelona avec LEVEL.

HYPERCULTURISATION

Le Chili et sa capitale, Santiago, sont sortis d’une période de vide culturel. La ville est maintenant une métropole qui vit les prémices d’une révolution culturelle. Les musiciens, les poètes, les peintres et les rêveurs y trouvent refuge pour créer. Venez assister à cet essor et profitez de la richesse culturelle de Santiago.

Bougez au rythme de la techno

Piknic Électronik Santiago est un rendez-vous mensuel où la fleur de la jeunesse de Santiago se retrouve pour écouter de la techno minimale. Le lieu change tous les mois, vous devrez donc vous tenir informé de l’endroit où se tiendra le prochain concert. Le programme commence en novembre et se termine en avril. Le festival présente plus de 20 artistes internationaux et des musiciens chiliens au talent prometteur. Vous y écouterez tout type de musique électronique et danserez jusqu’au bout de la nuit tout en savourant des mets délicieux. Les enfants peuvent y participer. Vous pouvez acheter des pass à la journée. Venez et plongez dans cette ambiance festive.

Celle aux cheveux en bataille

Toutes les capitales attirent les penseurs, les rêveurs et les écrivains d’un pays. Mais puisque le Chili est connu comme le País de Poetas (le pays des poètes), à Santiago, tout un monde littéraire vous attend. Nous en convenons, ce n’est pas une activité habituelle pendant des vacances, mais la poésie apportera sans aucun doute un peu de romantisme et de lyrisme à votre vision du monde. Visitez la maison de Pablo Neruda. Le célèbre poète chilien a été prix Nobel de littérature et était engagé à la fois au niveau politique et artistique. La Chascona se trouve dans le quartier animé de Barrio Bellavista. Cette bâtisse originale, conservée en l’état, a été baptisée en l’honneur de la troisième femme du poète, Matilda Urrutia, la Chascona signifiant « celle aux cheveux en bataille ». C’est ici que les amants se sont aimés en secret. La maison est fermée le lundi et ouvre de 10 h 00 à 18 h 00 les autres jours. Son entrée coûte 10 €. Elle est petite, venez donc tôt, car les entrées se font par ordre d’arrivée.

Mavi

Le musée interactif et immersif de MAVI est situé dans le quartier Barrio Lastarria dans le centre-ville de Santiago. Une belle collection d’art contemporain national et international y est présentée. Chaque année, il accueille des artistes contemporains émergents et établis en provenance du monde entier. Le centre est ouvert de 10 h 00 à 19 h 00 et ferme le lundi. L’entrée coûte environ 10 €. Prenez la ligne rouge du métro (Ligne 1) et descendez à la station Universidad Católica ou la ligne verte (Ligne 5) et descendez à la station Bellas Artes.

UNE CUISINE VENUE DU FUTUR

Le Chili connaît une révolution gastronomique et Santiago en est au cœur. Les chroniqueurs gastronomiques du monde entier s’y précipitent pour goûter à l’explosion de saveurs qui frappe la capitale. La cuisine chilienne vit son siècle des Lumières. Les plats traditionnels sont un passage obligé avant de tester les restaurants chics et en vogue.

Une empanada comme nulle part ailleurs

L’empanada est un chausson cuit au four que l’on retrouve dans de nombreux pays d’Amérique du Sud. Mais l’empanada de Pino du Chili vous réservera des surprises. Elle est de forme plus carrée que l’empanada traditionnelle en demi-lune. La pâte est fourrée avec du délicieux bœuf chilien, mais aussi avec des raisins secs, des olives noires et un œuf dur. Il en existe de nombreuses variantes dont l’une, l’empanada de queso camarón, est farcie avec du fromage et des crevettes. Traditionnellement consommé sur le pouce dans la rue, ce chausson est aussi dégusté pendant les Fiestas Patrias, ou Fêtes patriotiques, qui durent plusieurs jours et se déroulent en septembre.

040 - 09

Local traditional street food is a winner in the day, but at night you may want to get dressed for dinner and socialise with the beautiful people of Santiago. Restaurante 040 is a high-end avant-garde restaurant. The exclusive no-nonsense, no shorts or sandals dress policy matches the exclusive surprise twelve-course tasting menu, (no details, it's a surprise). The restaurant has a limit of 40 diners, so reservations are a must. If you are there between Tuesday and Saturday, then ask about 'room 09' you will be in for a surprise.

FAITES LA FÊTE COMME UN LOCAL

Les quartiers autour du centre-ville sont d’excellents endroits pour faire la fête. Les bars à vin, les bars à Pisco et les bars hipster sont incontournables à Santiago.

Comme dans les années 80

Le bar à vin était un lieu emblématique dans les années 1980. À cette époque, ces salles fastueuses au charme rétro et faiblement éclairées étaient fréquentées par une jeunesse brillante et prometteuse. À Santiago, le bar à vin fait un retour fracassant, grâce aussi à une carte proposant certains des plus grands vins au monde. La Mision est un bar à vin élégant et chic situé dans le quartier de Vitacura. De jeunes sommeliers y proposent des vins chiliens qui s’accordent parfaitement aux petites assiettes proposées au menu. Bocanariz est une véritable institution de Santiago. Ce bar cosy du centre-ville présente plus de 400 vins chiliens à sa carte, ce qui en fait l’un des mieux approvisionnés de la ville. Il propose également une cuisine locale qui s’accordera au mieux aux vins locaux. La soirée gastronomique chilienne parfaite.

Une nuit à siroter du Pisco

Comme beaucoup d’autres liqueurs chiliennes, le Pisco est délicieux et très addictif. Santiago propose une foule de bars spécialisés dans cette boisson. Il tient un peu du cognac, un peu d’une liqueur et enfin, un peu d’une eau-de-vie. La couleur de cette boisson nationale varie du blond au brun clair et peut être utilisée dans une multitude de cocktails. Chipe Libre, un bar à Pisco proche du métro Baquedano sert le meilleur Pisco de la ville. Vous y trouverez de nombreux cocktails à base de Pisco. Nous vous conseillons de les essayer tous. Et si vous avez un petit creux plus tard dans la nuit, direction le Rapa Nui à Dalmacia pour grignoter quelque chose et siroter (encore) un excellent Pisco, car cette sandwicherie sert aussi l’un des meilleurs Pisco de Santiago. Le barman a souvent la main lourde sur le Pisco, alors faites attention !

Immersion totale

À Santiago, il est possible de sortir dans un bar sans se sentir si « touriste » que ça. La Piojera, à quelques encablures au sud du métro Cal y Canto, est un bar où vous pourrez vous immerger totalement dans la faune de Santiago, tout en vous sentant à l’aise. Décor simple, beaucoup de monde et beaucoup, beaucoup d’alcool. Vino Pipeño, glace à l’ananas (oui !), grenadine, le tout dans un gobelet en plastique : vous venez de découvrir le Terremoto, une boisson traditionnelle chilienne qui porte bien son nom (« tremblement de terre ») et grâce à laquelle vous deviendrez le meilleur pote des serveurs jusqu’au bout de la nuit.

BARRIO ITALIA

Nous avons tous, parfois, besoin de changement. L’Amérique du Sud plonge profondément ses racines dans l’histoire de l’Espagne et du Portugal. Ce riche héritage a donné naissance à une culture aux multiples facettes. Le quartier italien de la commune de Providencia est à la fois empreint de son histoire et tourné vers l’avenir. Il a vu le jour au XIXe siècle, lorsque les migrants italiens se sont installés dans la région. Aujourd’hui, au XXIe siècle, il montre un tout autre visage. Passez-y une journée pour découvrir tout ce qu’il a à offrir.

Et un café, un !

Ce quartier a sans doute été créé pour que vous inondiez votre fil Instagram de photos des lieux. Vous y trouverez de nombreux cafés où faire le plein de caféine en dégustant une pâtisserie et en prenant la vue parfaite à partager avec vos followers. Le Café Gudelia sur l’Avenida Condell est l’endroit idéal, avec son ambiance bohème chic et son charme désuet. Des collations légères sont servies avec la quintessence du café. Si vous êtes amateur de café filtre et de cette nouvelle tendance du « café pour over », direction le Café Triciclo, dans le Barrio Italia, Avenida Italia. Autrefois chariot à café ambulant, ce bar est resté fidèle à ses origines, car le tricycle à café est toujours opérationnel.

Des plaisirs simples, mais bien gardés

Le quartier italien offre un excellent choix de restaurants. Le carrelage en damier noir et blanc de Capperi sur l’Avenida Italia est l’endroit idéal où se poser pour une délicieuse assiette de pâtes ou une pizza cuisinée dans les règles de l’art. Les murs ne laissent aucun doute sur les origines italiennes des propriétaires. Pour déguster des glaces à l’italienne et tous les délices sucrés que nous réserve l’Italie, rendez-vous à la Gelateria Firenze, dans le quartier Barrio Italia, Avenida Condell. Somptueuses crèmes glacées, gaufres fraîches et chaudes nappées de chantilly, tous les plaisirs sucrés dont vous rêvez sont proposés ici, et servis en terrasse !

Bar Italia

En fin d’après-midi, il sera temps de planifier sérieusement la soirée et de voir ce que la ville a à offrir pour faire la fête. Commencez par quelques bières artisanales au célèbre Pepperland Bar, sur Santa Isabel. Ici, l’esprit de la révolution gagne le houblon. Essayez de trouver la meilleure IPA ou goûtez à un autre type de bière du monde entier. Le rythme de la nuit va s’accélérer lorsque vous entrerez dans la Sala Italia sur l’Avenida Italia. Vous entrerez dans le cœur de l’action un peu plus tard, lorsque les quelques cocktails et gins vous auront convaincu de rejoindre la piste de danse.

BOUGER TOUTE L’ANNÉE DURANT

Quel que soit le moment de l’année, Santiago a énormément à offrir. Avec ses longs étés chauds et ses hivers froids, la ville propose des activités en toutes saisons. La situation géographie unique de Santiago donne accès à d’immenses parcs verdoyants sur le plateau comme à d’innombrables montagnes enneigées. Une balade à vélo en été est l’activité idéale pour découvrir la région. Et en hiver, direction les célèbres stations de ski des Andes.

Vélo en été

Si vous ne faites plus de vélo depuis votre enfance, optez pour une visite guidée organisée par des personnes qui savent où elles vont et sauront évaluer vos capacités sportives. Les cyclistes plus chevronnés pourront louer des vélos tout terrain et partir à l’aventure tous seuls. Si vous choisissez une visite guidée, le vélo, le casque, le guide bilingue, la crème solaire et même une sonnette sont compris dans la prestation, et ce dans toute la ville. Il ne vous restera plus qu’à prendre une assurance ! Les circuits spécialisés offrent une variété d’options, marchés locaux, visites de vignobles et balades d’une demi-journée ou d’une journée complète. Une excursion d’une journée est sans doute la meilleure solution. Le circuit commence aux alentours de 9 h 30 et se termine à 18 h 00, mais ne vous inquiétez pas, vous ne pédalerez pas non-stop pendant toute la journée. Vous ferez régulièrement des haltes pour visiter des sites, vous attabler autour de midi, vous arrêter prendre un café sur la route et découvrir les vues et l’ambiance de la région. Le circuit à la journée couvre 15 km et coûte en moyenne 60 €.

Ski en hiver

Tout comme les randonnées à vélo, les randonnées à ski dépendent de votre niveau d’expérience. Si vous êtes un skieur expérimenté, vous saurez quel équipement louer et quelles pistes dévaler. Si vous êtes débutant et que vous souhaitez simplement essayer, les écoles de ski s’occuperont de vous. Les pistes sont ouvertes de juin à octobre, mais août est le mois idéal pour slalomer sur de la poudreuse. La station de ski El Colorado se trouve à une heure de route à l’est de Santiago. Nichée dans les Andes, elle répond aux attentes de tous les types de skieurs et de snowboardeurs. Les écoles de ski s’occuperont des débutants, tandis que les pistes sur les versants à l’ombre séduiront les casse-cou. Les prix varient en fonction de votre activité. Faire du ski dans les Andes est une expérience à ne pas manquer.

J’ACHÈTE TOUT

Dans n’importe quel pays, vous trouvez des boutiques qui font marcher le commerce. Et Santiago peut s’enorgueillir de son vaste choix : des boutiques de créateurs aux marques européennes haut de gamme, vous allez faire chauffer la carte bleue.

Les boutiques

Le nord-est du centre-ville, autour de Ñuñoa, Providencia et Las Condes offre un grand nombre de boutiques. Des marques locales telles que María Cienfuegos, la nouvelle marque espagnole Bimba Y Lola et la légendaire Lupe Gajardo s’y sont implantées.

Les marchés

Une autre façon intéressante de découvrir une ville est de faire ses courses comme les habitants. Santiago regorge de marchés qui invitent à flâner et acheter des choses dont vous n’avez pas besoin. Mais à moins que vous n’ayez loué un appartement avec cuisine équipée, les marchés d’agriculteurs et de produits frais ne vous intéresseront que si vous affectionnez ce genre d’activité. En revanche, vous conviendrez que tout le monde a envie d’emporter quelques souvenirs d’un voyage dans des contrées lointaines. El Persa Bío Bío est un marché traditionnel, bruyant et gentiment étourdissant. « Vendre à la criée » prend tout son sens ici, et peu importe si personne n’écoute ! Situé sur Bío Bío dans la région métropolitaine, il se trouve en plein centre-ville et il s’y vend tout ce que vous pouvez désirer, des vieux vélos aux livres. La station de métro la plus proche est Bío Bío. Étonnant, non ? Aucune visite de Santiago n’est complète sans flânerie dans un marché artisanal traditionnel. Le marché du Patio Bellavista se situe dans le quartier très bohème de Bellavista, juste au nord du centre-ville. Si vous cherchez des produits artisanaux d’inspiration chilienne, c’est l’endroit qu’il vous faut. Prenez la ligne de bus 409 ou 502 qui vous déposera juste devant l’entrée du marché.